Réception de nouveaux manuels de Gravure simple, version française

Catégorie : NEWS · Pas de commentaires · par 27 avril 2020

L’atelier ESAT ESSOR de Poitiers (France) a repris doucement le travail et les 50 nouveaux manuels commandés sont arrivés. Ils sont chacun prêts à trouver graveur-preneur ! L’envoi n’est possible actuellement que pour la France (envoi en ce moment en mode colissimo avec suivi).

Ah ! la colle et les ciseaux reprennent un peu de service pour faire les paquets. Envois pour la France uniquement et en infime quantité (comme d’habitude en réalité) pour ne pas surcharger La Poste.

Amis francophones au Canada, en Belgique, en Suisse… : Peut-être que les envois reprendront à l’international à partir du 11 mai. Affaire à suivre.

Achat librairie en ligne ICI, merci à tous pour votre soutien !



Monique Ariello Laugier, portrait d’une artiste peintre – graveur des Alpes

Catégorie : NEWS · Pas de commentaires · par 23 avril 2020

🌐 This article in other language

PORTRAIT / PREMIERS ESSAIS DE GRAVURE SIMPLE À LA CIRE DE SOJA / EXPOSITIONS

PORTRAIT

Le temps…

Et bien, plus le temps passe et plus il me semble qu’il n’existe pas…Il faut dire que dans cet atelier de haute montagne qui est le mien, isolé et entouré de neige tous les hivers, ce n’est pas très difficile de se sentir toujours hors du temps et hors du monde et en tous les cas, de sortir de cette représentation affligeante linéaire du temps… Et c’est certainement l’apanage et la grâce de nombreux artistes d’avoir l’impression que le temps s’arrête à la porte de l’atelier. Monique Ariello Laugier

 Écrit à l’occasion de l’exposition «le temps qui passe» au Musée des Alpilles.


PREMIERS ESSAIS DE GRAVURE SIMPLE À LA CIRE DE SOJA

Après s’être essayée à la Kitchen Litho et avoir participé aux Kitchen Print Biennales précédentes, Monique Ariello s’est intéressée aux méthodes de gravures simple que je propose. Elle m’a gentiment envoyé ses premiers essais sur plaque de zinc dont un au titre évocateur : « Confinement ». Un grand merci et bravo !

Enseigner l’art de la gravure traditionnelle dans certains ateliers est devenu difficile de nos jours à cause des problèmes liés à la toxicité des vernis et des essences dérivés du pétrole. Il est vrai qu’on est obligé de dessiner le nez sur sa plaque vernie…

Par nos échanges, cela a confirmé que la cire de soja, non-OGM et Bio si possible, pouvait être une solution pour que ce moment de dessin dans le vernis soit davantage agréable. En effet, nous avons toutes et tous ,à juste titre, des préoccupations liées à l’hygiène et la santé… Car la gravure doit rester un plaisir et continuer à être pratiquée d’une manière ou d’une autre par les artistes-graveurs.


EXPOSITIONS

Rétrospective de l’artiste Monique Ariello Laugier du 30 juin au 30 octobre au Musée de la Vallée à Barcelonette et Fête de l’Estampe du 7 au 12 septembre à la Chapelle Ste Agathe à Méolans.

Monique Ariello Laugier, artiste peintre-graveur. Les Michels, 04340 Méolans Revel. France



Retour sur un stage de ‘Gravure simple’ à l’association Art & Résonances

Catégorie : Amateur, NEWS, WORKSHOPS · Pas de commentaires · par 18 avril 2020

🌐 This article in other language

Chers amis de l’estampe, l’année dernière en octobre 2019, j’ai animé sur deux journées un stage présentant les techniques contenues dans mon manuel « La gravure simple » avec dans le menu principal de la cire de soja pour réaliser des empreintes de matières au vernis mou mais aussi des eaux-fortes au trait. La plupart des huit stagiaires ne connaissaient pas la gravure du tout (exemple avec l’image ci-dessous en deux couleurs) et ce sont parfaitement bien débrouillées avec leurs plaques d’aluminium !

Une des choses qui a plu à ceux qui connaissaient déjà la gravure, c’est l’absence d’odeurs de vernis ou de bain durant l’atelier. C’est vrai que j’ai orienté mes recherches en ce sens, pour que ce soit le plus agréable possible de faire de la gravure. Bien sûr ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’odeur, qu’il n’y a pas de toxicité. Mais je ne suis pas pour ma part convaincue qu’on puisse faire de l’eau-forte sans produits toxiques, il faut aussi apprendre à gérer tout cela peut-être.

Spécial Merci à Dominique Goeury présidente de l’association pour son intérêt porté à mes recherches. Merci aux stagiaires qui étaient vraiment sympathiques.

Toutes les infos sur l’association Arts & résonances sur leur site internet  http://artetresonances.fr