Fabrication ponctuelle de mitaines personnalisées sur commande

Catégorie : NEWS · Pas de commentaires · par 8 avril 2021

L’atelier Kitchen Print fabrique et grave à l’occasion des mitaines personnalisées pour les graveurs et aussi tous les deux ans pour les gagnants du concours Kitchen Print Biennale. Les mitaines sont des pinces pour manipuler le papier sans le tacher, elles sont utilisées dans le domaine de l’imprimerie d’art.

La fabrication à l’atelier est longue, manuelle et demande beaucoup d’attention. Les mitaines en laiton de l’atelier sont très solides et vous survivront.

Les 4 paires de mitaines en préparation pour la Kitchen Print Biennale 2020. Elles attendent maintenant d’être gravées au nom des lauréats !

Exemple de commande d’un particulier. Des mitaines qui attireront la lumière sur votre travail ! 😉 Pour un devis d’une paire de mitaines gravées à vos initiales ou votre nom, contactez atelier.kitchen.print@gmail.com



Des nouvelles, some news about the Kitchen PRINT BiENNALE 2019/2020

Catégorie : Compétition, NEWS · Pas de commentaires · par 5 mars 2021

Chers amis de l’estampe,

Dear printmakers friends,

This article in Spanish or other language

La Kitchen PRINT BiENNALE 2019 /2020 est maintenant close. Dans une semaine environ, les membres du jury qui sont des professionnels de l’estampe seront invités à voter. Cela mettra en lumière les lauréats mais n’enlèvera pas non plus la qualité des œuvres des autres participants. D’autant plus, que cette édition a reçu au final davantage de propositions que prévu! Plus de 80 estampes, venues de nos amis artistes graveurs du monde entier, de la Pologne en passant par l’Italie, traversant les mers et océans avec le Mexique ou encore Taïwan…

The Kitchen PRINT BIENNALE 2019/2020 is now closed. In about a week, the members of the jury who are printmaking professionals will be invited to vote. This will highlight the winners but also will not detract from the quality of the works of the other participants. Especially since this edition received in the end more proposals than expected! More than 80 prints, from our engraving artist friends from all over the world, from Poland to Italy, crossing seas and oceans with Mexico or even Taiwan …



Il n’en reste pas moins que ce concours n’a pas pu accueillir certains travaux à cause de la pandémie qui a empêché malheureusement certains d’envoyer des images ou de pouvoir accéder à leur atelier. Le prochaine édition sera bientôt lancée et le mieux sera de ne pas trop attendre pour y participer, comme les années précédentes, la nouvelle galerie web sera ouverte durant les deux années 2021 et 2022 jusqu’à la cloture des réceptions.

The fact remains that this competition could not accommodate certain works because of the pandemic which unfortunately prevented some from sending images or being able to access their workshop. The next edition will be launched soon and the best will be not to wait too long to participate, as in previous years, the new web gallery will be open during the two years 2021 and 2022 until the close of receptions.

Merci à tous pour votre participation à cette aventure collective unique en son genre. Chaque artiste bénéficie d’un espace gratuit à lui, grâce à la galerie Web  lui permettant de montrer à tous une de ses meilleures estampes.

Dans cette galerie web, des artistes débutants côtoient des artistes confirmés. Car c’est comme cela que l’Atelier Kitchen Print aime le monde de l’estampe, un monde le plus ouvert possible. Et il s’agit d’encourager les artistes, de créer une forme d’émulation collective pour la création.

Thank you all for your participation in this unique collective adventure. Each artist has their own free space, thanks to the web gallery allowing them to show everyone one of their best prints.

In this web gallery, beginning artists rub shoulders with established artists. Because that’s how Atelier Kitchen Print likes the world of printmaking, a world as open as possible. And it is a matter of encouraging artists, of creating a form of collective emulation for creation.

En attendant les résultats qui viendront en avril probablement, voici un article présentant un lithographe de métier toujours passionné et ayant commencé comme apprenti à 14 ans dans le plus réputé atelier parisien de lithographie du 20e siècle: chez « Mourlot »… 

Lien sur l’article

While waiting for the results which will probably come in April, here is an article presenting a professional lithographer still passionate and having started as an apprentice at the age of 14 in the most famous Parisian lithography workshop of the 20th century: at « Mourlot » …

Article link










Ancien apprenti au célèbre atelier parisien Mourlot, Jacky Rouget continue à faire vivre la lithographie à l’ancienne

Catégorie : NEWS · Pas de commentaires · par 13 février 2021

🌐 This article in other language

« La Halle de Méréville », lithographie sur pierre de Jacky Rouget.

Merci Jacky Rouget pour cette belle participation à la Kitchen Print Biennale 2019-2020, biennale de l’estampe ouverte depuis sa 4e édition à toutes les techniques d’impressions d’art à tirage limité, numéroté et signé.

Merci aussi de partager avec nous ce témoignage important qui nous rappelle que la lithographie était et reste un monde aussi merveilleux que difficile. En plus des conditions de travail rudes, imprimer des images en lithographie n’est pas aisé car c’est aussi une technique dite « instable » qui est en proie à la chaleur, à l’hygrométrie et demandant autant d’attention que d’énergie pour tenir sa pierre. Et tout cela sans compter le poids considérablement lourd des pierres calcaires !

T É M O I G N A G E

J’ai débuté à 14 ans en 1957 à l’atelier MOURLOT de Créteil (Val de Marne) comme apprenti, appelé « arpette » dans le jargon.

Le métier à l’époque était très physique. La manipulation des grandes pierres était manuelle, il fallait quatre personnes.

Quelle fatigue après huit heures passées à recevoir les feuilles, sans faillir, car à chaque feuille « loupée » c’était la sanction du coup de pied dans le derrière !

J’ai continué mon apprentissage chez les impressions Robert sur une presse plate litho. Puis, je suis passé à l’offset, la demande étant plus forte. La litho était déjà en déclin, vu le procédé d’impression, je n’ai jamais quitté le milieu des Arts graphiques où j’ai passé quarante cinq années dont vingt en tant qu’artisan-imprimeur.

J’ai acquis une bête à cornes pour mon usage et mon plaisir personnels. Je pratique la peinture, la gravure et la lithographie, en mon atelier de Méréville très joli village du sud-Essonne. Bien que préférant la litho pour le contact avec la pierre calcaire, je fais également de l’algraphie. Mon parcours est essentiellement autodidacte.

Dans un monde affreusement numérique, les métiers manuels d’art ont un réel regain d’intérêt. Prendre le temps de créer un dessin, un motif, de rechercher ses couleurs, de mettre en place l’impression.

La douceur du contact de la pierre – matière naturelle vivante – sous-entend une certaine sensualité de cette matière, elle donne à l’artiste le goût du toucher. La pierre garde une mémoire de l’image ; on peut effacer cette image mais elle peut ressortir des années après, comme un fantôme.

LA LITHO, C’EST MAGIQUE !

Jacky Rouget

Lectures complémentaires sur l’atelier Mourlot

L’artiste André Cottavoz chez Atelier Mourlot. Photo 1989 Florent Jacques Cottavoz
Image sous licence creative commons
  • L’atelier Mourlot était une imprimerie commerciale fondée en 1852 par la famille Mourlot et située à Paris, en France. Les plus grands artistes sont passés dans cet atelier comme Matisse, Fautrier, Soulages, Dubuffet, Picasso, Buffet, Miro, Chagall, Braque, 
    Giacometti, Calder, Raoul Dufy, Paul Jenkins, Utrillo, Van Dongen, Vlaminck, Maurice Estève, Roberto Matta, Pierre Alechinsky, Aragon, Éluard, Jacques Prévert, Colette, Francis Ponge…
  • Sites de l’atelier Mourlot http://mourlot.free.fr http://www.mourlot.com/