Annonce Expo Kitchen Litho Contest 2016

Catégorie : Contest exhibition, NEWS · Pas de commentaires · par 19 septembre 2018

Préparation de l’exposition « Kitchen Litho Contest 2016 » au Centre Culturel de la Ville d’Épinal (France) du 15 au 21 octobre 2018. Du lundi au samedi 9h – 12h 14h – 18h. Dimanche 9h – 12h. Démonstrations samedi et dimanche matin.

Site internet  http://centreculturelepinal

Page Facebook 👥 http://www.facebook.com/centreculturel.epinal/

 



Un stage de trois jours à l’Atelier Kitchen Print – Kitchen Litho et maintenant Gravure maison DiY !

Catégorie : INDIVIDUAL, NEWS, WORKSHOPS · Pas de commentaires · par 4 septembre 2018

🌐 This article in other language

Joëlle Fifi, artiste et animatrice de l’association bien nommée « Arts au Pluriailes » est une grande voyageuse. Débutante dans le domaine de l’estampe, elle est venue de Guadeloupe pour se former aux techniques d’impression d’art en mode alternatif à l’Atelier Kitchen Print.

Ce n’est pas sans émotion que je commence à enseigner mes dernières trouvailles encore inconnues du public concernant la gravure. Elles sont le fruit de plusieurs années de réflexion. La date de sortie du manuel dédié à la gravure DiY est sans cesse repoussée mais en retour les recherches semblent de plus en plus solides et intéressantes. Un appel à souscription sera bientôt lancé afin de pouvoir réunir assez de fonds pour lancer l’édition d’une première fournée de vingt exemplaires en couleur (ou davantage selon le nombre de souscriptions).

Merci à Joëlle pour sa venue et sa bonne humeur si communicative. 🙂

 

KITCHEN LITHO SUR FEUILLE ALUMINIUM

La Kitchen Litho est une recette que l’on peut appliquer sur feuille mais aussi sur plaque d’aluminium. L’avantage de la feuille d’aluminium est sa souplesse, on ne tétanise pas devant une « feuille d’aluminium ». On peut se laisser aller aussi à un dessin gestuel ou assez simple dans un premier temps. On peut rapidement recommencer en tirant simplement un nouveau bout d’aluminium (il n’y a pas à le préparer). L’impression en couleur est possible avec son mode de repérage avec des croix, pour peu qu’on se laisse une marge d’erreur possible au moment où l’on marge le papier à la main sur la matrice.


 

 

KITCHEN LITHO SUR PLAQUE ALUMINIUM

La plaque d’aluminium offre la possibilité de se poser jusqu’à plusieurs heures si on le souhaite pour un dessin plus élaboré. Sa maniabilité due à sa rigidité est fort appréciable. En outre, j’ai trouvé des astuces pour pouvoir effacer le dessin et réutiliser la plaque à souhait pour un autre dessin à imprimer.


 

 

GRAVURE MAISON DiY SUR CARTON ET SUR PLAQUE ALUMINIUM

Nous avons commencé par la technique de la gravure sur carton de jus de fruit (ou était-ce de lait ?) avec l’apprentissage de l’encrage à la poupée. Puis, Joëlle s’est essayée avec succès à l’eau-forte DiY sur aluminium. Joëlle n’aimant pas utiliser l’acrylique, ni de produits trop toxiques, je lui ai dit qu’elle était décidément à LA bonne adresse. Je lui ai proposé d’essayer un de mes dernières trouvailles techniques.


Infos stages ici



Les acquisitions d’estampes de l’été

Catégorie : NEWS · (2) Commentaires · par 21 août 2018

🌐 This article in other language

Quel bonheur de contempler tous ces objets dans les brocantes et d’y dénicher des gravures et des lithographies, parfois modernes ou contemporaines mais pour la plupart venues des temps anciens. La chance m’a souri et j’ai pu acquérir une merveilleuse gravure originale de Francisco de Goya. Bien que datant de 1799, il y a eu plusieurs rééditions  et la dernière date de 1973 ! Ce qui pourrait expliquer en partie qu’une de ces fantaisies soit arrivée dans mes mains pour une somme vraiment modique (20€ ! C’est dit).

 

G R A V U R E  O R I G I N A L E
FRANCISCO DE GOYA

Gravure originale de Francisco de Goya (1746-1828). Los caprichos, 1799. Hasta la muerte, Capricho n°55.

L’artiste espagnol a réalisé une série de 80 gravures satiriques intitulée « Los caprichos » (Les fantaisies). On y voit une critique de la société de l’époque, les travers de l’humanité, l’inquisition etc. J’ai été touchée par son son humour en découvrant qu’il ouvre le bal avec la première planche de la série en se caricaturant lui-même comme un opulent aristocrate à l’air hautain ICI.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette gravure à l’humour significatif où on voit une vieille dame coquette devant son miroir et se faisant moquée par de jeunes gens, je vous invite à consulter ce lien https://fr.wikipedia.org/wiki/Hasta_la_muerte et celui-ci renseignant sur la série de manière plus générale. http://fr.wikipedia.org/wiki/Los_caprichos

Vous pouvez découvrir les 80 images de la suite sur le site de la bibliothèque nationale d’Espagne http://bdh-rd.bne.es/viewer.vm?pid=d-174133

 

ESTAMPES D’INTERPRÉTATION (OU DE REPRODUCTION)

Par ailleurs, c’est à ma grande surprise que j’ai récupéré dans le grenier de ma grand-mère (oui oui) un vrai trésor : une gravure et une lithographie, toutes deux d’interprétation, ou dite de reproduction. C’est-à dire que l’auteur du dessin original (souvent un peintre) n’est pas celui qui a réalisé l’estampe. La gravure sur le métal et le dessin sur la pierre sont faits par l’imprimeur. Bien sûr l’artiste doit approuver (en principe) l’œuvre réalisée pour que l’édition se réalise. Pour que l’estampe soit originale, il faut que la main de l’artiste original se soit penchée sur la matrice…

C’est pour ma part ce que je préfère dans l’estampe : le dessin de l’artiste directement sur la matrice. Mais revenons à nos trouvailles, il s’agit ici de saluer pleinement l’œuvre de ces artisans-lithographes et graveurs mettant leurs remarquables savoirs-faire au service des artistes.

 

L I T H O G R A P H I E
ABEL DUFRESNE (pict.) FRANÇOIS (lith.)

Lithographie d’après un dessin original d’Abel Dufresne. Lithographié par M. François. Elle fait partie d’une série de 4 paysages dessinés par Abel Dufresne, publiée sous le nom de « Croquis » dans le numéro de « L’Artiste » de 1852. Titre « Les Ruines ».

C’est un paysage dessiné par l’artiste Abel-Jean-Henri Dufresne (1788-1872) et lithographié par M. François. Tout porte à croire que c’est une lithographie d’interprétation ou de reproduction, c’est-à dire que M. François a dessiné de sa main sur la pierre, le tout en restant le plus fidèle possible au dessin original. Le commentaire de Bernard Gineste sur son blog ici en atteste et ce non sans pointe d’ironie.

« M. Abel Dufresne, l’auteur de ces quatre paysages qu’il intitule modestement des croquis, a beaucoup étudié la nature, et marché sur la trace des maîtres de la couleur et de la lumière. Dire que M. François a lithographié ces fins tableaux, n’est-ce pas tout dire ? »
Bernard Gineste, extrait.

Blog de référence http://www.corpusetampois.com/cbe-abeldufresne.html / Informations sur Abel Dufresne https://fr.wikipedia.org/wiki/Abel_Dufresne

 

G R A V U R E
ALPHONSE LAMOTTE d’après une œuvre de Jules Lefebvre

Gravure d’interprétation de l’artiste-graveur Alphonse Lamotte (1844-1914) d’après une œuvre intitulée « La Vérité » de l’artiste-peintre Jules Lefebvre.

La gravure récupérée dans un vieux carton est un extraordinaire burin de l’artiste-graveur français Alphonse Lamotte. Né au Havre, il a été directeur des Beaux-arts et conservateur du musée de la ville. Il s’agit d’une interprétation d’une peinture intitulée « La vérité » d’un artiste-peintre contemporain du graveur :  Jules Joseph Lefebvre (peinture originale ci-contre). . Alphonse lefebvre est réputé pour ses multiples travaux d’interprétations d’œuvres au burin de grands artistes comme Poussin ou encore Ingres.

En savoir davantage sur Alphonse Lamotte http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphonse_Lamotte

En savoir davantage sur Jules Lefebvre http://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Lefebvre

J’espère à l’avenir pouvoir trouver une place sur un mur dans l’atelier-maison afin de ravir également les stagiaires de passage.

 

 

« La Vérité » de Jules Lefebvre (1934-1912). Visible au Musée d’Orsay à Paris. Peinture datant de 1870.