Une vitrophanie pour la Fête des images 2021 à Épinal – Article 2/2

Category : NEWS

🌐 This article in other language

L’installation de la vitrophanie.

La vitrophanie a été réalisée à partir d’une image d’Épinal (imagerie Pellerin) par Émilie Aizier, Stéphanie Thernier (de l’Atelier Images Plus) et les enfants des centres sociaux de la ville d’Épinal. Précédent article 1/2 ICI.

L’installation sur les tous les carreaux a duré une journée. Le plus délicat étant le rez-de chaussée avec une hauteur de plus de quatre mètres et nécessitant un échafaudage.

Rendez-vous donné avec les enfants & leurs parents le soir de la Fête des images.

Stéphanie Thernier avait organisé un rendez-vous avec la venue des enfants et de leurs parents pour voir la réalisation éclairée de nuit lors de la Fête des images. Ils sont venus en nombre, environ un cinquantaine de personnes sous la houlette d’animateurs des centres sociaux qui ont affrétés des minibus pour l’occasion. Le maire de la ville s’est aussi déplacé et a rencontré enfants & parents ravis de l’installation.

Ce soir là, les enfants ont reconnu facilement leurs poissons qui étaient assez grands pour qu’on les voient bien d’en bas. J’ai demandé à une petite fille qui avait participé de me dire si elle s’attendait au résultat qu’elle voyait maintenant. Elle m’a répondu “oui” tout simplement. Moi aussi, j’espérais obtenir ce genre d’effets au regard de mes recherches et essais en vitrophanie dans mon atelier…

Un banc de poissons ou plutôt une manifestation de poissons au 1er étage.

L’idée était de mettre en valeur une image d’Épinal mais aussi d’y mettre une touche actuelle. Effectivement, les fonds marins sont victimes de la pollution et on retrouve dans cette nouvelle image toutes sortes de déchets, des masques, des sacs plastiques, des trottinettes etc. C’est pourquoi, l’idée est venue de transformer le banc de poisson en défilé de manifestation ayant la revendication “Pour une mer propre”. Les poissons ont des sifflets qui font des bulles et le début du cortège est tenu par des poissons roulant en trottinette.

Un personnage issu d’une image d’Épinal au rez-de-chaussée.

L’image du rez-de-chaussée est composée principalement de l’enfant qui essaye de toucher les poissons de sa main droite au risque de tomber du poisson géant qu’il chevauche. Ce gros poisson jaune semble aborder un virage soudain, il est intrigué par un masque qui traîne sur le sable, tout comme la murène qui pointe son nez et qui espère manger elle aussi un petit casse-croûte.

Il y a aussi au premier plan un tas de bouteilles qui git sur le sable parmi les coraux et les étoiles de mer. Une amphore se mêle à la composition et évoque “les prémices” de la pollution des mers par l’humanité.

Les anciennes images d’Épinal étaient souvent ludiques et comportaient parfois des devinettes…. En voici une créée spécialement pour cette nouvelle image. Voici la devinette : Près de la main gauche de l’enfant, il y a des méduses qui se promènent nonchalamment. Un intrus s’est glissé dans ce groupe de méduses. Saurez-vous le retrouver ? 😉 (vous pouvez laisser vos réponses dans l’espace commentaire en fin d’article)

Rencontres avec Émilie Aizier

Durant les trois soirées de la fête des images (du 16 au 18 septembre 2021), j’ai eu le plaisir d’aller à la rencontre du public pour échanger et répondre à leurs interrogations. Les spinaliens (dont je fais partie) sont très attachés à leurs images d’Épinal, c’est un lien d’ordre culturel mais aussi affectif. La mise en valeur d’une image d’Épinal a été bien appréciée et l’installation a intrigué. La force de cette vitrophanie consiste aussi en sa fabrication artisanale, par exemple toutes les couleurs en été faite directement en peinture à la main. J’ai pu compléter mon savoir-faire grâce cette nouvelle expérience d’installation.

D’une manière générale, la technique de la vitrophanie peut se réaliser de différentes manières. Parfois elle est opaque, parfois transparente. Elle est toujours utilisée de nos jours mais de manière commerciale avec des autocollants imprimés appliqués sur les vitrines des magasins (pour décorer ou pour signaler l’enseigne…).

Vidéo de la vitrophanie réalisée par l’Atelier Kitchen Print

Article dans la presse quotidienne régionale

https://www.vosgesmatin.fr/culture-loisirs/2021/09/17/fete-des-images-a-epinal-c-est-parti-pour-la-6e-edition

Reportage de Vosges Télévision sur la Fête des images 2021

https://www.vosgestelevision.tv/info/info/Fete-images-UyG77q0vMY.html

Remerciements

MERCI à Stéphanie Thernier de l’Atelier Images Plus de m’avoir contacté pour partager avec elle l’aventure d’un projet ambitieux, créatif… et expérimental malgré tout puisque nous n’avions jamais vraiment réalisé ce genre d’installation.

Ce genre de projet est collectif et a engagé le personnel de la ville d’Épinal qui nous a soutenu activement dont l’ESAL pour la mise à disposition de la salle du Trésor, les services culturels, les services techniques et d’éclairage, les services des archives.

Merci à la ville d’Épinal pour sa confiance et merci aux journalistes qui sont venus voir ce qu’on fabriquait ! Un grand merci à Joan, Dorothée, aux animateurs des centres sociaux, aux enfants pour leurs charmants dessins et à leurs parents de s’être déplacé aussi nombreux lors de la Fête des images. Merci à la DRAC Grand Est pour son soutien financier.

Le projet a été financé par la Direction Régionale des Affaires Culturelles DRAC Grand Est.

Informations Fêtes des images à Épinal.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Article Vitrophanie 1/2

Ville d’Epinal Epinal la belle image ça se passe à Epinal ! #epinal #culturecheznous #imageriepopulaire #imagedepinal #museedelimage #estampe #art #artwork #animation #motiondesign #motiongraphics #2danimation #museum Fête des Images Passeurs d’images #caf #dracgrandest

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam
@