Retour sur l’exposition intitulée “Différents coins de nature”, collectif d’artistes lorrains au Centre culturel d’Épinal, 2021.

Category : EXHIBITIONS, NEWS

🌐 This article in other language

L’exposition “Différents coins de nature” a eu lieu du 23 août au 04 septembre 2021 en même temps que la Kitchen Print Biennale au Centre culturel d’Épinal. Une partie du centre a donc été dédié aux artistes lorrains Émilie Aizier alias Émilion, Philippe Brouard, Ghizlane Laïrini, Géraldine Passetemps et Philippe Serre. Des travaux d’élèves en lycée option art étaient aussi présentés.

Philippe SERRE. Peintures.

Artiste nancéen, diplômé en 1992 de l’ÉSAL de Metz.

La peinture prend vie et fourmille sous les doigts de l’artiste qui tente de contrôler la nature versatile du «pouring» («verser» en anglais). Mais aussi, il sait se laisser surprendre et amener les effets vers lui avec une grande maturité graphique. Le «pouring art» permet de réaliser des toiles hypnotisantes en versant de la peinture acrylique fluide et de l’huile de silicone sur une toile.

Géraldine PASSETEMPS. Dessin, gouaches et collages.

Artiste vosgienne, Diplômée de l’ÉSAL d’Épinal. 

Artiste plasticienne et enseignante en arts plastiques au Lycée, Géraldine peint des scènes pleines de fantaisie souvent animées par des chats mignons et trublions.

Ghizlane LAÏRINI. Encres sur papier.

Spinalienne, Ghizlane est une artiste plasticienne autodidacte. Sa curiosité la pousse à tester différentes techniques au gré des rencontres : de personnes, de lieux, de sensations. Il y a une spontanéité certaine dans son travail car elle souhaite laisser place aux imprévus. Son univers est narratif et poétique. Ghizlane a travaillé sur papier avec différentes encres. Après avoir obtenu des mélanges et des transparences de couleurs avec des encres colorées, elle dessine à l’encre de Chine et à la plume. Ainsi, de ses doigts surgissent au milieu des feuilles des êtres magiques inspirés de la nature…

Philippe BROUARD. Generative art & projection Vidéo.

Artiste nantais, diplômé en 2002 de l’ÉSAL d’Épinal.

La nature est une source d’inspiration pour qui veut jouer avec les maths. Le célèbre mathématicien Fibonacci né en Italie en 1175 a montré que le nombre de pétales d’une fleur correspond en général à une valeur dans une suite mathématique, N(x) = N(x-1) + N(x-2). Il a participé au concours de mapping 2020 Épinal avec l’oeuvre «606 cycles sans soucis, ou presque», avec une création sonore appliquée d’Émilie Aizier.

Émilie AIZIER, alias ÉMILION. Gravures.

Artiste née à Épinal, diplômée en 2001 à l’ÉSAL d’Épinal. C’est lors de ses promenades vosgiennes qu’Émilion se ressource. L’artiste présente des images poétiques faisant éloge de la nature et de son caractère parfois magique et secret. Admiratrice de l’estampe des Fauves et des Impressionnistes qui faisait avec peu de moyens des images imprimées prises sur le vif. Les images d’Émilie sont le résultat de ses recherches d’une gravure plus simple et moins toxique en utilisant de la cire de soja et un aérographe DIY pour les valeurs de gris en aquatinte. Elle a publié son dernier manuel intitulé «La Gravure simple».

Élèves du Lycée Jeanne d’Arc de Remiremont. Livres d’art.

Émilie AIZIER, artiste et imprimeur de l’Atelier Kitchen Print & Géraldine Passetemps, professeure d’arts plastiques, présentent l’édition de livres d’art réalisés par les élèves de seconde et première, option arts plastiques.

Petite édition de livres d’art numérotés et signés. Impression des livres avec la technique inventée par Émilie:  la Kitchen litho (lithographie simple et non toxique au cola). Travail sur l’incitation «nature engagée» . 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam
@