L’artiste Simon Burder au stand de l’Atelier Kitchen Print à Art Up – article 2/5

Catégorie : EXHIBITIONS, INDIVIDUAL, NEWS, WORKSHOPS · (2) Commentaires · par 8 mars 2016

This article in other language

 

 

Invité à notre stand à Lille, Simon Burder est venu spécialement de Londres pour découvrir la foire d’art contemporain Art Up mais aussi pour partager avec nous un moment artistique et technique rare car il s’agissait de « voir en vrai » les possibilités données par la Kitchen litho sur marbre. Connaissant parfaitement la lithographie classique, Simon Burder nous a honoré de sa présence et de son expertise vis à vis de l’apparente étrangeté de la Kitchen litho. Il a donc dessiné sur un marbre préparé selon la recette de la Kitchen litho, ou lithographie méthode Aizier. J’ai imprimé rapidement deux lithographies en 7 exemplaires chacune.

Simon Burder est venu avec un dessin original tiré de son carnet de croquis de paysages du pays de Ludgvan, un village situé près de Penzance, une grande ville de la région de Cornouailles. Cette région est à l’extrême sud-ouest de l’Angleterre, on pourrait la comparer à la Bretagne pour la France. Lien sur la carte ici.

Burder-1W

L’artiste a interprété un même dessin sur la pierre de marbre en utilisant pour chaque estampe une approche graphique différente. Merci Simon pour votre confiance à essayer les outils de dessin non conventionnels que je vous ai proposés. La première image est un dessin au crayon de couleur.

« P/P » dans la numérotation anglaise signifie « Printer’s Proof », c’est l’impression destinée à l’imprimeur.

La deuxième litho a été faite sur la même pierre. Cette estampe est le résultat d’un dessin fait d’empreintes de papier journal (une technique de l’artiste qu’il partage avec nous ici) et de crachis projeté avec un stylo aérographe bricolé. Comme pour la Kitchen litho sur aluminium, on acidule le marbre au cola, on enlève le dessin à l’huile de cuisine et ça marche ! Sans compter la suppression de l’étape du grainage entre deux dessins qui est rendue possible en Kitchen litho sur marbre ou aluminium.

Burder-2W

Il s’agissait lors de ce salon de commencer à éprouver et à mettre en lumière pour la première fois au grand public ces techniques innovantes appliquées sur la pierre de marbre et issues de mes recherches. J’ai réuni, vous le savez sans doute déjà, mes dernières découvertes dans mon manuel numéro 2 « Kitchen litho suite » (disponible ici). Un travail de traduction en langue anglaise de ce volume est en cours par Simon Burder. La version anglaise devrait être disponible sur la boutique de ce site début 2017.


 

Simon Burder

Lithographe de formation, Simon Burder enseigne à Oaks Edition Lithography Studio à Londres. Simon a appris initialement la lithographie à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (1980-1982) dans l’atelier de lithographie du professeur Abraham Hadad. Il a également suivi l’enseignement des artistes peintres et lithographes Michel Potier et Vasilis Sperantzas. Son travail artistique porte de manière générale sur le paysage et la révélation de la force des formes qui le structure.

« Je m’intéresse à représenter les espaces des petits chemins clos par ces haies si typiques de la campagne en Cornouailles. J’aime les chemins pour ce qu’ils offrent au niveau métaphorique. On peut se demander : « Où va ce chemin ? Que représente t-il dans notre vie ? ». Les chemins, les routes, les canaux, les sites d’archéologie et industriels, les bâtiments tels que les églises ou les fermes fournissent mon inspiration.

J’aime structurer l’espace avec des formes synthétiques, géométriques pour révéler la structure artificielle de ces paysages si familiers, si « naturels » qu’on en oublierait presque qu’ils sont modelés par l’Homme. Je les choisis en tant que dispositif de composition formelle, mais ils parlent aussi de l’Histoire et de la condition humaine. »

Simon Burder

Pour en savoir plus http://www.oaksfineart.co.uk/index_simonburder.htm



(2) comments

Catalina Duran
5 ans ago · Répondre

Beautiful work!!! great technique!!!

    Émilie Aizier
    5 ans ago · Répondre

    Merci Catalina !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam